• Point presse

    " Cet été, le musée d’Orsay avait proposé à Abd Al Malik de concevoir un projet autour de l’exposition Le Modèle noir de Géricault à Matisse. Le chanteur a été bouleversé par le tableau de Puvis de Chavannes  représentant un jeune homme noir, nu, l’air serein, portant un bonnet rouge et tenant à la main une épée, en partie cachée derrière son dos. Il a la tête d’un enfant et le corps d’un homme. Ce contraste entre la sérénité et la posture de ce jeune homme, prêt à se battre, l’a interpelé et lui a inspiré un album, où il imagine la vie de ce garçon, très proche de la sienne et de beaucoup d’autres jeunes hommes d’aujourd’hui qui, malgré les difficultés de la vie, continuent de se battre, dans l’espoir d’un monde plus ouvert aux autres.

    Sur scène, derrière son micro, il raconte donc l’histoire de tous ces hommes qui luttent, victimes d’injustice, en banlieue, sur des bateaux qui les conduisent dans d’autres pays. Abd Al Malick enchaîne les textes, atteignant chaque fois un peu plus les spectateursIl a conçu ce spectacle avec le chorégraphe burkinabé Sania Sanou. Sur scène, quatre danseurs, très musclés, souvent torses nus,  accompagnent les textes et les chants. Accompagner, le verbe est juste tant ils semblent faire corps avec les paroles. Leurs mouvements est tantôt lent, comme pour marquer la souffrance, tantôt plus rapides, pour souligner l’urgence du combat.

    Abd Al Malik dévoile sur scène des textes qu’il a écrits pour incarner ce jeune noir à l’épée mais il interprète aussi des titres de ses anciens albums, comme « Gibraltar » ou « Les autres », toujours autant d’actualité. Cà et là, il glisse des textes d’auteurs qu’il admire, comme Baudelaire.

    A la fois rappeur, poète, écrivain, Abd Al Malik a conçu un spectacle qui lui ressemble. Né de la peinture, Le jeune noir à l’épée réunit tous les arts et pose des questions intemporelles sur l’identité et la place de chacun d’entre nous dans le monde. Poignant et profondément humaniste."

    Laurence Ray, Francenetinfos.com

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :