• Les Sirènes dans l'Odyssée d'Homère et ailleurs...

    Voici quelques ressources...

    http://expositions.bnf.fr/homere/

    Extrait d'Ulysse avec Kirk Douglas (Les Sirènes):

     

    L'épisode des Sirènes dans Ulysse 31: 

     

     

    L'épisode 4 du dessin animé l'Odyssée: 

     

    Les Sirènes dans Harry Potter:


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Juillet à 05:46

    Bonjour,

    Quelques explications à propos de l'étymologie de Sirène et sur qui était Homère.

    Le mot Ahoura ou Asura, qui veut dire « vivant d'une vie spirituelle », est un mot que l'on retrouve à chaque instant dans l'histoire de l'antiquité, d'abord comme un titre glorieux, puis comme une ironie, une expression railleuse, quand les hommes se révoltent contre l'esprit féminin.

    « Asura » paraît avoir une origine sanscrite, c'est d'abord un titre de noblesse ; on l'écrit Ashoura ou Ahoura. Il semble se confondre à l'origine avec Aishah (la femme). En Assyrie, Ashur et Asherah en dérivent.

    Ce nom servit à faire la désignation du grand continent asiatique : Asie, « Terre des Déesses ».

    Chez les Iraniens, on mettait « Ahoura » devant les noms propres, comme aux Indes on mettait Dêvi ou Çri. Dans le persan moderne, nous trouvons que « Ahoura » est devenu « houri » ; en arabe, « houria ».

    C'est du mot Asura que l'on fit Assyrie, puis Syrie.

    Nous retrouvons, plus tard, le mot altéré devenu en grec « Seiren » dont on a fait sérénité, autre titre de noblesse, puis en latin Sirena, qui reste toujours un titre de supériorité féminine.

    Et si nous continuons à suivre ces altérations, nous allons voir que Sirène est devenu Irène.

    Précisons que c'est la Déesse Hemœra qui écrivit les poèmes dits homériques, qui sont considérés comme les livres saints de la Grèce. On les faisait remonter à la Divinité, donc à la Femme Divine, comme les livres sacrés de toutes les autres nations.

    Le nom d'Hemœra masculinisé est devenu Homère. Fabre d'Olivet nous apprend ceci :

    « Le nom d'Homère n'est pas grec d'origine et n'a point signifié, comme on l'a dit, aveugle. La lettre initiale O n'est point une négation, mais un article (ho) ajouté au mot phénicien mœra, qui signifie au propre un foyer de lumière et au figuré un Maître, un Docteur » (Vers dorés, p. 73).

    Mais le mot « mœra » est féminin, et c'est l'article féminin he (la) qui le précédait. Ce nom alors était Hemœra.

    Il est facile de comprendre comment le nom fut altéré : en voulant le masculiniser, on remplaça l'article féminin « He » par l'article masculin « Ho », et Hemœra devint alors Homeros. Ce fut tout simplement un changement de genre pour consacrer un changement de sexe. Donc, c'est par antithèse que de mœra, lumière, voyance, on fait d'Homère un aveugle.

    Lien : La Grèce antique

    Cordialement.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :